La théologie du corps, lumière pour l’éducation affective et sexuelle

Inès Pélissié du Rausas – Placée dans la lumière de la théologie du corps, l’éducation affective et sexuelle suscitera un émerveillement profond devant la beauté et la bonté du corps de la personne, devant la beauté du « langage du corps » qui rend l’amour humain possible.

En lui découvrant la vérité de son corps, elle enracinera l’enfant dans son identité sexuelle devenue pleine de sens. Loin de tous les manichéismes, la théologie du corps, en s’adressant au cœur, conduit l’enfant sur les chemins de la liberté authentique – mûrir, pour se donner –, et appelle les parents à chercher humblement la cohérence de vie qui permet d’éduquer.

  • Pour aller plus loin

Retrouvez le texte de cette conférence dans

Yves SEMEN (dir.) Amour humain, amour divin, Le Cerf 2015, p. 153 à 174

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email