Un renouvellement de la théologie du mariage

La théologie du corps renouvelle la théologie sacramentaire du mariage. Elle pose le mariage comme sacrement primordial dans le cadre du sacrement de la création en tant que manifestation du dessein de Dieu d’entrer en alliance sponsale avec l’humanité créée à son image. 

Dans la lumière de l’épître aux Ephésiens, elle présente le mariage comme clé de compréhension de tout l’ordre sacramentel issu de l’œuvre de la rédemption dans les noces du Christ et de l’Eglise. Ainsi le mariage comme sacrement primordial devient-il le « prototype » de tous les sacrements de la Nouvelle Alliance mérités par la rédemption accomplie par le Christ en tant qu’Epoux de l’Eglise. De la sorte le mariage est posé comme une authentique vocation chrétienne ordonnée à la sainteté pour eu qu’il vise à se conformer aux noces du Christ et de l’Eglise qui réalisent l’essence même du mariage et en est la parfaite réalisation.

Mariage

Le mariage ne correspond à la vocation des chrétiens que s’il reflète l’amour que le Christ-Epoux donne à l’Eglise son Epouse et que l’Eglise s’efforce de redonner au Christ en retour du sien.

JEAN-PAUL II

Catéchèse 90 sur la théologie du corps

Pour aller plus loin

  • Formation
  • Ouvrages majeurs
  • Autres ouvrages recommandés