L’impudeur permet-elle d’en finir avec la honte ?

2,00

L’impudeur permet-elle d’affranchir les êtres de cette forme d’aliénation qu’est la honte sexuelle, expérience qui caractérise la pudeur ? Plus qu’un rêve d’apudeur, nostalgie de l’innocence perdue, l’impudeur ne se réduit pas non plus à l’état de nudité du corps. Elle est une attitude volontaire qui regarde et utilise le corps comme chair – « chose pour jouir » (Marcuse). Des provocations du langage et du cynisme à l’obscénité de la pornographie, la réduction du sexe au rang de chose-objet vise avant tout l’offense à la pudeur. Ce faisant, l’impudeur consiste apparemment à « démasquer » le corps en le faisant apparaître comme chair ; elle « masque » en réalité la personne intérieure en même temps que sa honte. Au cœur de l’expérience impudique subsiste celle de la pudeur qui à travers le corps témoigne de la personne et de son refus d’être réduite au rang de « chose pour jouir » et ainsi aliénée.

Consultez gratuitement l’article ci-dessous. Téléchargez-le en l’ajoutant au panier.

Catégorie :

Vous aimerez peut-être aussi…