+33 (0)7 87 48 66 91
+33 (0)4 72 94 03 77

Permanence du secrétariat :
mercredi, jeudi et vendredi

Lettre d’information N°4 – octobre 2015

Lettre d'information N°4 - octobre 2015
Dans l’une de ses dernières catéchèses sur la famille, le pape François rappelle ce qui est l’essentiel du rôle de la famille : « Le propre de la famille est de nous apprendre à grandir dans la sagesse d’amour. C’est là qu’on en acquiert la grammaire, bien difficile à apprendre ailleurs. Et c’est à travers cette grammaire que Dieu se fait comprendre de tous. » La grammaire de l’amour est indissociable du langage du corps que saint Jean-Paul II invite à relire dans toute sa vérité : « Le corps, en effet, dit la vérité à travers l’amour, la fidélité et l’honnêteté conjugale, de même qu’il exprime la non-vérité, c’est-à-dire la fausseté, à travers tout ce qui est négation de l’amour, de la fidélité et de l’honnêteté conjugale (…) Une relecture correcte ‘’dans la vérité’’ est la condition indispensable pour instituer le signe visible du mariage comme sacrement. Les époux proclament précisément ce ‘’langage du corps’’ relu dans la vérité comme le contenu et le principe de leur nouvelle vie dans le Christ et dans l’Eglise (…) Le ‘’langage du corps’’ relu dans la vérité de sa signification sponsale, constitue par les paroles des nouveaux époux, l’union-communion des personnes (…) Les paroles du consentement conjugal contiennent l’intention, la décision, le choix. Les époux décident tous deux d’agir en conformité avec le langage du corps relu dans la vérité. » (TDC 105, n° 2, 3, 5)

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

A lire également