Encore un titulaire du Mastère en théologie du corps

Encore un titulaire du Mastère en théologie du corps
L’Abbé Guillaume d’Aigremont, membre de la Fraternité Saint Thomas Becket et prêtre du diocèse de Bayonne, a soutenu son mémoire de Mastère sur « Jean-Paul II et les fins du mariage ».

Le 14 octobre, l’Abbé d’Aigremont a été le deuxième étudiant de la promotion 2 (cycle 2017-2019) à soutenir son mémoire de fin de Mastère.

Il a démontré avec rigueur comment l’enseignement de saint Jean-Paul II, notamment dans ses catéchèses sur la théologie du corps, non seulement ne contredisait pas la doctrine traditionnelle des fins du mariage, mais  l’intégrait dans un renouvellement et un approfondissement de la sacramentalité du mariage.

Le jury était composé de trois professeurs de l’Institut : Thibaud Collin, directeur de la chaire Karol Wojtyla à la Faculté libre de philosophie de Paris et directeur du mémoire, d’Oana Gotia, membre de la chaire de recherche Karol Wojtyla de l’Institut Pontifical Jean Paul II de Rome et Yves Semen, président de l’Institut.

La soutenance a eu lieu dans les locaux de l’Institut à Lyon devant une assistance restreinte du fait des conditions sanitaires, à la satisfaction du jury. L’Abbé d’Aigremont a ainsi obtenu son Mastère en théologie du corps avec une belle mention Bien.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

A lire également

dolor. Praesent dapibus adipiscing id commodo Aenean