Subjectivité sans subjectivisme ? Vers la subjectivation adéquate

2,00

A l’heure où l’humanisme traverse une crise majeure puisque le projet transhumaniste se présente comme son achèvement, à l’heure où l’homme ayant quitté Dieu ne sait plus très bien ce qui le différencie de l’animal et de la machine, la réflexion de Karol W ojtyla sur « l’irréductible » humain revêt une actualité décisive. Comment honorer pleinem ent le mystère de l’homme sans « s arrêter » devant cet irréductible? Et comment rejoindre cet irréductible sans prendre en compte la dimension singulière et unique q ui fait de cet homme un sujet capable de s’approprier le don qu’il est et ainsi de se donner lui même? Mais alors comment honorer la subjectivité sans tomber dans le subjectivisme, vecteur principal de la crise anthropologique actuelle ?

Consultez l’article gratuitement ci-dessous. Télécharger-le en l’ajoutant au panier.

Catégorie :

Vous aimerez peut-être aussi…