Présentation du parcours Apprendre à Aimer

Ce parcours sur l’éducation affective et sexuelle à la lumière de la théologie du corps comprend 2 sessions de 2,5 jours, soit 30 heures de formation.

Le parcours Apprendre à Aimer est destiné aux parents.

Il s’adresse aussi à tous ceux qui exercent une responsabilité éducative à l’égard d’enfants, éducateurs en milieu scolaire ou dans les mouvements de jeunes. Ils apprendront à transmettre aux plus jeunes le sens de leur corps et la vérité et à la beauté de l’amour 

A la lumière de l’enseignement de saint Jean-Paul II sur la théologie du corps, il permet d’acquérir un regard juste sur ces questions et d’apprendre à transmettre la vérité de l’amour et du langage du corps.

Il est animé par Inès Pélissié du Rausas, Docteur en philosophie, conférencière et formatrice en EARS, professeur référent du parcours, avec l’intervention d’Yves Semen, Docteur en philosophie et directeur académique du parcours.

Le parcours se déroule en deux sessions de 2,5 jours et comporte 20 séquences d’enseignement d’1h30, soit 30 heures de formation au total.

Le suivi de l’intégralité du parcours donne lieu, sur demande du stagiaire, à une attestation de formation en E.A.R.S. délivrée par l’Institut de Théologie du Corps.


Horaires des sessions en visioconférence

Jeudi : 14h – 17h30
Vendredi et samedi : 9h00 – 12h00 et 14h – 17h00


Plaquette de présentation

Plaquette de présentation

Document

Renseignements

Une question ? Un renseignement ? Contactez-nous !

Prochaines sessions

23 mars 2023

Parcours Apprendre à Aimer – Lyon

23 mars 2023 - 13 mai 2023
200,00€ à 290,00€
10 juillet 2023
490,00€ à 840,00€

A découvrir

A venir

Actualité

Rejoignez-nous

Témoignages de stagiaires

Le parcours m’a permis de donner un sens à mon rôle éducatif. J‘ai trouvé une source d’inspiration dans la théologie du corps pour donner des repères solides à mes jeunes.

R. V. - Paris

Cette théologie du corps nous plonge dans la lumière et l’espérance. Elle m’a touchée au cœur. C’est comme si le Christ était venu me parler personnellement. Je rends grâce pour ce magnifique cadeau !

A. B. - Paris