Ce fut un moment rare : un élan fort et même irrésistible dans la conviction partagée que le moment est venu de déployer ce magnifique cadeau que saint Jean Paul II a fait à l’Eglise. Quel ébouriffant démarrage ! J’ai été impressionné par la qualité académique et didactique des orateurs.

H. A. – Lyon


Beaucoup de gratitude après ce colloque si dense et prometteur! Encore merci de cette organisation et de l’impulsion donnée sur  la teneur et le climat  de l’ensemble.

A. de C. – Versailles


Un immense merci de la part des tourangeaux présents à ce "congrès international"! Nous sommes rentrés ravis de ces journées denses et fraternelles. Nous avons rendu compte de ce colloque dés le lendemain auprès d'une quinzaine de jeunes couples investis dans l'enseignement des méthodes naturelles et nous avons reçu un accueil enthousiaste. 

V. et A. R. – Tours


J’ai assisté avec bonheur au colloque d’inauguration de l’institut de théologie du corps. Merci pour la richesse des interventions et aussi pour la qualité de l’accueil.

C. C. – Bretagne


Quelle joie d’entendre ces paroles et de partager l’enthousiasme de chacun ! Quelle joie surtout de réentendre la Bonne Nouvelle qu’est la Théologie du Corps ! Merci ! Nous voudrions tellement la partager autour de nous.

C. A. – Lyon


Oui, j'ai vraiment vécu et perçu ainsi ce colloque inaugural : comme un événement conduit davantage par la Providence que par l'intention des hommes. J'ai vécu ce colloque, ou "congrès international", non seulement comme une belle réussite universitaire et ecclésiale, mais aussi comme un véritablement événement spirituel où un Autre conduit aussi les choses selon son dessein de grâce pour l'Eglise et pour le monde de ce temps.

Sœur C. L. – Toulouse


Combien j'ai été heureuse et "nourrie " de ce Colloque !

M. I. - Lyon


Ce colloque fut plus qu’un colloque ; au-delà de la qualité certaine des interventions, il fut une expérience fraternelle  et spirituelle,  d’une conscience approfondie d’être les héritiers d’un véritable trésor que l’on ne peut garder pour soi. L’ouverture de l’Institut de théologie du corps nous envoie le signe clair que le temps est mûr pour donner ce que nous avons reçu. Sans compter la pièce Rayonnement de la paternité qui m’a bouleversée.

P. G. – Versailles


Encore félicitations pour le colloque ! C'était un vrai succès.

P. S. – Lyon


Merci infiniment pour l'organisation de ce  sublime colloque de la semaine dernière. Encore sous le charme de ces conférences toutes plus intéressantes les unes que les autres, sans oublier les contacts si amicaux avec plein de gens.

M.-P.  B. – Ardèche


Je veux simplement vous remercier pour ce colloque inaugural qui a été très enrichissant. J’ai le sentiment d'avoir fait une véritable récollection. La théologie, quand elle se confond avec la prière, est vraiment de la théologie et les diverses expériences de colloques vécues dans les années précédentes n'ont été que très rarement à ce niveau.

Père A. de R. – Bretagne