+33 (0)7 87 48 66 91
+33 (0)4 72 94 03 77

Permanence du secrétariat :
mercredi, jeudi et vendredi

Papa, s’il te plaît, c’est beau, l’amour ?

que dire à mon fils préadolescent ? : éducation affective et sexuelle

Papa, s'il te plaît, c'est beau, l'amour ?
Acheter en ligne
Librairie La Procure
Format : Broché
ISBN : 2351170660
Pages : 94
Langue : Français
Prix conseillé : 12 €
A propos de l'auteur
Inès Pélissié du Rausas

Inès Pelissié du Rausas

Inès Pélissié du Rausas est mère de cinq enfants, docteur en philosophie, spécialiste de la première éducation affective et sexuelle. Elle est professeur au sein de notre Institut. Parmi ses dernières publications : De la pudeur à l'amour, Paris, Ed. du Cerf, 2016, et Les Parents, l'Ecole et la Sexualité. Qui dit quoi ?, Paris, Ed. du Cerf, 2017.

Dans une perspective chrétienne, ce guide est spécialement destiné aux parents pour les aider à parler de la sexualité avec leurs garçons et jeunes adolescents. ll permet de trouver les mots justes pour parler du mystère de la vie et des questions difficiles comme la pornographie, de l'homosexualité, la masturbation.

Informations
Date de parution : 1 avril 2014

Extrait :

Que dire à mon fils préadolescent ?
Éducation affective et sexuelle

Quelle joie pour les pères de pouvoir transmettre à leurs fils, de façon ajustée, un émerveillement devant la beauté du corps humain et le sens de la sexualité ! Pourtant, ils se sentent souvent vulnérables devant ce qui touche à l’intime. Mais le silence de leurs fils ne cache-t-il pas une inquiétude à apaiser ?

L’éducation affective et sexuelle proposée par ce nouveau support pédagogique présente deux dialogues entre le père et son fils préado, pour échanger « d’homme à homme », sur un ton de complicité affectueuse.

Tout en formant l’enfant à devenir un homme, le père l’interroge, l’écoute et découvre son monde (l’école, Internet)… Loin des généralités, les conversations proposées donnent un cadre, des outils concrets, un suivi thématique qu’il pourra utiliser selon les besoins de l’enfant et sa maturation. L’enfant désire être compris et rassuré. « Mon corps, c’est moi ? – Faire des “expériences” ? – Qu’est-ce qui est humain ? – Aimer, c’est possible ? »

Mieux vaut que nos jeunes soient structurés de façon réaliste. Ils résisteront ainsi aux nombreuses pressions qui s’exercent sur eux et influencent leur comportement. « Parce qu’elle enseigne les modalités de la relation à l’autre, une éducation bien conduite prépare à une sexualité adulte épanouie » (Aldo Naouri).

Du même auteur

A venir

Rejoignez-nous